«Un bison céleste est un compagnon pour la vie.«
– Sœur Iio aux enfants Air Nomad.[1]

Le bison volant, aussi connu sous le nom bison du ciel et bison de l’air, vivaient dans les temples de l’air avec les nomades de l’air.[2] Le bison volant le plus remarquable était Appa, le guide animalier d’Avatar Aang et le principal moyen de transport longue distance de Team Avatar.[3] Certains bisons vivent également dans la Nation du Feu, sur une île des Bhanti.[4]

Histoire

Avant la guerre de Cent Ans, de nombreux bisons volants vivaient dans les temples aériens. Ils étaient très respectés par les Air Nomads, qui les considéraient comme les premiers maîtres de l’air. Pendant que les maîtres de l’air étaient en formation, ils ont chacun reçu un bison volant pour devenir leur compagnon de toujours. On croyait que le bison du ciel était le seul moyen par lequel les gens pouvaient atteindre un temple de l’air à l’époque de l’Avatar Aang.

Après le génocide des nomades aériens, Appa était considéré comme le dernier des bisons volants. Cependant, au cours de ses aventures après la guerre de Cent Ans, Aang a découvert un nouveau troupeau qui a recommencé à grandir avec des colonies de bisons en bonne santé résidant dans tous les temples aériens.[5]

Les Bhanti ont élevé un troupeau de bisons volants dans les années qui ont suivi la guerre de Cent Ans.

Quand Ikki s’est enfui en visitant le Southern Air Temple en 171 APG, elle a caché dans une grotte qu’une famille de bisons avait élu domicile. Pendant que les deux parents étaient sortis, la jeune maître de l’air a diverti les quatre veaux qu’elle avait nommés Blueberry Spicehead, Princess Rainbow, Twinkle Starchild et Juniper Lightning Bug. Lorsque Tenzin a finalement retrouvé sa fille, il l’a rejointe dans la grotte, se liant particulièrement à Blueberry Spicehead.[6]

Après que Korra se soit reconnectée avec son Esprit Avatar, elle a reçu un bison volant d’un troupeau qu’une vieille chamane et d’autres membres du Bhanti élevaient depuis la guerre de Cent Ans. L’Avatar a utilisé le bison pour se rendre au Temple de l’Air de l’Est en préparation de la prochaine Convergence Harmonique.[4] Quelques semaines après la convergence harmonique, des braconniers près du temple de l’Air du Nord ont commencé à capturer des bébés bisons d’une semaine pour les vendre à la classe supérieure de Ba Sing Se, mais ont été contrecarrés par Tenzin, les nouveaux maîtres de l’air et des bisons adultes.[7]

Lorsque le Lotus Rouge a tendu une embuscade à la Nation de l’Air au Temple de l’Air du Nord, les maîtres de l’air ont tenté d’évacuer en utilisant le bison volant à l’écurie. Avant qu’ils ne puissent les atteindre, cependant, une explosion à proximité, causée par la maîtrise de la combustion de P’Li, a effrayé les animaux et ils ont décollé sans les humains. Plus tard dans la soirée, un bison a léché Kai tandis que le jeune maître de l’air était suspendu la tête en bas sur un arbre après avoir été abattu par P’Li. Alors qu’il s’approchait, le bébé bison se baissa, permettant à Kai de descendre sur son dos. Gagnant un coup sur la tête, le bison les a fait voler hors de là.[8]

Lorsque la Triade Triple Menace a attaqué le portail des esprits, un bison volant a transporté l’avatar de l’équipe de l’île du Temple de l’Air à la Cité de la République pour aider à défendre le portail.[9]

Anatomie

Bien qu’un bison adulte puisse facilement transporter cinq personnes, un veau de bison n’est pas beaucoup plus gros qu’un enfant.

Le bison volant a cinq estomacs,[10] queues plates en forme de lamantin, yeux bruns, fourrure blanche hirsute et une flèche brune qui longe leur dos du bout de la queue au front. Ils ont six jambes avec trois orteils sur chaque pied. Comme ils sont principalement herbivores, les bisons volants ont des dents plates en forme d’arachide, qui sont réparties sur le toit et le bas de la bouche par groupes de dix.[11] Dès leur plus jeune âge, les bisons volants possèdent deux cornes pointues sur la tête qui sont initialement courtes et émoussées, mais qui grossissent en vieillissant.[1]

Ils ont quatre bandes transversales sur le dos et la queue, qui se terminent par une pointe brune, bien que celles qu’Aang a redécouvertes après la guerre de Cent Ans ait un motif de fourrure légèrement différent avec de multiples rayures brunes sur le dos, ce qui ne se termine pas par une pointe brune et des oreilles brunes au lieu de blanches.[12]

En trois ans, un bison volant devient un bison de taille moyenne et un bison volant adulte peut facilement peser dix tonnes.[13][14] La queue est assez adroite pour toucher le milieu du dos, même avec un peu de force si nécessaire.[15]

Comportement

Les petits bisons volants sont incapables de voler pendant une semaine ou deux après la naissance.

Tous les bisons volants utilisent la maîtrise de l’air pour voler, utilisant leurs larges queues pour se frayer un chemin dans les courants d’air et se défendre contre les attaques. Ils peuvent également utiliser leur bouche pour maîtriser l’air.[1] Les bisons volants utilisent le vol pour paître au sommet des arbres.[16] Comme les jeunes bisons volants sont incapables de voler pendant une semaine ou deux après leur naissance, les adultes du troupeau resteront près du sol pendant cette période pour les protéger.[7]

Les bisons volants possèdent une bonne mémoire, car Appa a retrouvé le chemin du retour sur le site de la bibliothèque de Wan Shi Tong après la disparition du bâtiment dans le monde des esprits, ne laissant qu’un cratère banal au milieu d’un désert pour la plupart sans caractéristiques.[17]

Bien qu’assez docile, le bison volant peut être un adversaire féroce et puissant s’il est pressé ou enragé, possédant une grande force physique et des compétences en maîtrise de l’air, comme Appa l’a démontré à plusieurs reprises. Les parents protègent également leur jeune progéniture incapable de voler et attaqueront quiconque s’approche d’eux. Cependant, si la personne est en bons termes avec le bison, elle est autorisée à s’approcher des veaux.[7] Ces créatures étaient le principal moyen de transport des nomades de l’air.

Un sifflet de bison peut être utilisé pour invoquer un bison volant.

Il était d’usage pour les jeunes nomades de l’Air de choisir un bison volant pour être leur compagnon de toujours: Aang a choisi Appa au Temple de l’Air de l’Est quand il était un jeune enfant en lui donnant une pomme.[1] Cette tradition a changé suite à l’émergence de la Nation de l’Air, les bisons choisissant eux-mêmes leurs compagnons de toujours.[18] Si le compagnon humain d’un bison volant meurt, ce bison fuira généralement pour faire partie d’un troupeau sauvage, bien que Pengpeng, le bison volant de Kelsang, ait plutôt choisi de rester avec l’Avatar Kyoshi et ses compagnons après la mort du maître de l’air.[19]

Les maîtres de l’air utilisent la commande «yip-yip» pour inciter leur bison à prendre son envol, l’association entre le signal verbal et l’action devenant apparente même avant l’entraînement formel des veaux.[8] Pour convoquer un bison depuis un endroit éloigné, il est possible d’utiliser un sifflet de bison, qui émet un son à une fréquence inaudible pour l’homme mais clairement détectable pour le bison.[20] Il faut des années à un individu pour vraiment apprivoiser et dresser un bison.[7]

Au Northern Air Temple, les maîtres de l’air organisaient des championnats de polo de bison, qui se jouait dans les airs; alors que les maîtres de l’air chevauchaient leur bison et essayaient de forcer le ballon avec leur maillet de polo dans le but d’un adversaire.[21]

Bison volant remarquable

Connexion

Le bison volant est un hybride entre un bison et un lamantin. Le bison de la vie réelle partage une histoire similaire au bison volant, en ce sens qu’il était une espèce très abondante jusqu’à ce que des étrangers viennent les chasser, réduisant ainsi leur nombre à une quasi-extinction. Les deux ont également été souvent identifiés à tort comme un buffle.

Comme les chauves-souris et la plupart des oiseaux (mis à part les mégapodes), les bisons du ciel sont incapables de voler et sans défense dans les premières semaines de leur vie.

Trivia

Une des premières conceptions du bison volant ressemble au lamantin de mer.

  • Les conceptions originales de bisons volants les faisaient ressembler davantage aux lamantins de mer.[22]
  • L’animation du mouvement du bison volant a été fortement influencée par le Catbus à plusieurs pattes de forme similaire dans le film de Hayao Miyazaki Mon voisin Totoro. Les créateurs de la série ont professé leur amour du travail de Miyazaki dans de nombreuses interviews.
  • Les bisons volants sont les ronfleurs les plus bruyants au monde, les maîtres de l’air étant en deuxième position.[23]
  • Les bisons volants et les dragons ont montré de l’affection en léchant les gens.[24][25]
  • À l’époque de l’Avatar Korra, la nouvelle race de bisons célestes qui réside sur l’île du Temple de l’Air vit dans une série de grottes. Cependant, le bison du ciel d’Aang, Appa, avait peur d’aller dans des grottes, indiquant que la phobie d’Appa était un trait personnel plutôt qu’un trait comportemental de l’espèce.[26]
  • Les bisons volants sont vénérés par les nomades de l’Air pour avoir inspiré l’art de la maîtrise de l’air; les tatouages ​​d’un maître de la maîtrise de l’air imitent délibérément les marques en forme de flèche du bison.[27]
  • La viande de bison volant est un mets rare apprécié principalement par les nobles vivant dans l’échelon supérieur de Ba Sing Se.[7] Ceci est considéré comme «dégoûtant» par les nomades de l’Air comme Jinora.
  • Shuzumu a appelé Appa un «Buffle du vent».[1]

Les références

  1. 1.01.11.21,31,4 Ehasz, Elizabeth Welch (écrivain) & Volpe, Giancarlo (réalisateur). (13 octobre 2006). «Les jours perdus d’Appa». Avatar: le dernier maître de l’air. Saison 2. Épisode 16. Nickelodeon.
  2. DiMartino, Michael Dante (écrivain) et MacMullan, Lauren (réalisateur). (25 février 2005). «Le Temple de l’Air du Sud». Avatar: le dernier maître de l’air. Saison 1. Épisode 3. Nickelodeon.
  3. Tout au long de Avatar: le dernier maître de l’air.
  4. 4.04.1 Hedrick, Tim (écrivain) et Graham, Ian (réalisateur). (18 octobre 2013). «Débuts, Partie 2». La légende de Korra. Livre deux: les esprits. Épisode 8. Nickelodeon.
  5. Comic-Con de San Diego 2011
  6. DiMartino, Michael Dante (écrivain) et Graham, Ian (réalisateur). (27 septembre 2013). «Civil Wars, Part 2». La légende de Korra. Livre deux: les esprits. Épisode 4. Nickelodeon.
  7. 7,07,17,27,37.4 Hedrick, Tim (écrivain) et Zwyer, Mel (réalisateur). (18 juillet 2014). «Les maîtres de l’air originaux». La légende de Korra. Livre trois: le changement. Épisode 7. Nickelodeon.
  8. 8,08.1 Hamilton, Joshua (écrivain) et Heck, Colin (réalisateur). (15 août 2014). «L’ultimatum». La légende de Korra. Livre trois: le changement. Épisode 11. Nick.com.
  9. DiMartino, Michael Dante (écrivain), Koh, Irene (artiste), Piekos, Nate; Blambot (lettreur), Campbell, Heather; Bak, Jane (couverture), Ng, Vivian (coloriste). Turf Wars, première partie (26 juillet 2016), Dark Horse Comics.
  10. Hamilton, Joshua (écrivain) et Volpe, Giancarlo (réalisateur). (26 mai 2006). «La chasse». Avatar: le dernier maître de l’air. Saison 2. Épisode 8. Nickelodeon.
  11. O’Bryan, John (écrivain) et Spaulding, Ethan (réalisateur). (17 novembre 2006). «Le Roi de la Terre». Avatar: le dernier maître de l’air. Saison 2. Épisode 18. Nickelodeon.
  12. DiMartino, Michael Dante, Konietzko, Bryan (écrivains) & Dos Santos, Joaquim, Ryu, Ki Hyun (réalisateurs). (14 avril 2012). «Bienvenue à la Cité de la République». La légende de Korra. Livre un: Air. Épisode 1. Nickelodeon.
  13. Hedrick, Tim (écrivain) et MacMullan, Lauren (réalisateur). (6 novembre 2006). «Lac Laogai». Avatar: le dernier maître de l’air. Saison 2. Épisode 17. Nickelodeon.
  14. O’Bryan, John (écrivain) et Lioi, Anthony (réalisateur). (18 mars 2005). «Le roi d’Omashu». Avatar: le dernier maître de l’air. Saison 1. Épisode 5. Nickelodeon.
  15. Hedrick, Tim (écrivain) & Volpe, Giancarlo (réalisateur). (14 avril 2006). «Le marais». Avatar: le dernier maître de l’air. Saison 2. Épisode 4. Nickelodeon.
  16. Avatar: La dernière Bible IP de l’Airbender.
  17. O’Bryan, John (écrivain) et Volpe, Giancarlo (réalisateur). (14 juillet 2006). «La bibliothèque». Avatar: le dernier maître de l’air. Saison 2. Épisode 10. Nickelodeon.
  18. Hedrick, Tim (écrivain) et Zwyer, Melchior (réalisateur). (5 décembre 2014). «Opération Beifong». La légende de Korra. Livre quatre: équilibre. Épisode 10. Nick.com.
  19. Yee, FC (auteur), DiMartino, Michael Dante (auteur). (16 juillet 2019). Chapitre dix-huit, «La ville». La montée de Kyoshi. Livres d’amulette.
  20. O’Bryan, John (écrivain) et Lioi, Anthony (réalisateur). (29 avril 2005). «Le rouleau de maîtrise de l’eau». Avatar: le dernier maître de l’air. Saison 1. Épisode 9. Nickelodeon.
  21. Ehasz, Elizabeth Welch (écrivain) et Filoni, Dave (réalisateur). (4 novembre 2005). «Le Temple de l’Air du Nord». Avatar: le dernier maître de l’air. Saison 1. Épisode 17. Nickelodeon.
  22. Avatar: le dernier maître de l’air – L’art de la série animée, pages 20-21.
  23. Extras d’avatar pour «Le roi d’Omashu» sur Nicktoons Network.
  24. Ehasz, Elizabeth Welch, Hedrick, Tim (écrivains) & Spaulding, Ethan (réalisateur). (14 juillet 2008). «Le Temple de l’Air occidental». Avatar: le dernier maître de l’air. Saison 3. Épisode 12. Nickelodeon.
  25. Wilgus, Alison (écrivain), Matte, Johane; McWeeney, Tom (artiste), Dzioba, Wes (coloriste), Comicraft (lettreur). «Dragon Days» (2009), Nickelodeon Comics Club.
  26. Ehasz, Elizabeth Welch (écrivain) et Dos Santos, Joaquim (réalisateur). (17 juillet 2008). «Les Raiders du Sud». Avatar: le dernier maître de l’air. Saison 3. Épisode 16. Nickelodeon.
  27. L’histoire complète de la maîtrise de l’air dans Avatar!: 3: 48 – 3: 53. Avatar: le dernier maître de l’air (Chaîne YouTube) (25 septembre 2019). Récupéré le 10 octobre 2020.

Voir également