Par le personnel de Wansolwara

Les étudiants journalistes des îles Salomon ont impressionné lors de la remise des prix annuels des médias de l’Université du Pacifique Sud marquant le 50e anniversaire de l’institution régionale basée aux Fidji.

Vendredi soir, la 18e cérémonie de remise des prix des journalistes étudiants de l’USP a présenté 14 prix et plus de 6 000 $ en argent pour l’excellence en journalisme.

Les étudiants des Îles Salomon ont remporté sept prix.

LIRE LA SUITE: Discours de David Robie sur la « phobie des médias » aux USP Journalism Awards

50 ANS DE L’USP

Les étudiants de dernière année en journalisme Elizabeth Osifelo des îles Salomon, qui est également présidente de l’Association des étudiants en journalisme, et Koroi Tadulala de Fidji ont remporté le premier prix, le prix Tanoa pour les étudiants en journalisme les plus remarquables, parrainé par Fidji Sun..

«Le plus important pour nous, c’est d’être un journaliste responsable – le journalisme nous a appris à ne pas être passif mais actif – à faire attention aux détails, à toujours être debout et à poser des questions», a déclaré Osifelo, qui était en Nouvelle-Zélande plus tôt. cette année et a visité le Pacific Media Center d’AUT et d’autres sites d’information grâce à une bourse de la Pacific Cooperation Foundation.

«Nous avons appris que nous devons lire pour développer notre réflexion.

«À l’USP, nous avons appris qu’en tant que journalistes, nous avons un rôle très important à jouer dans la société. Nous avons acquis une expérience de première main en faisant des rapports pour notre Wansolwara journal et site Web.

Plus confiant
«Certains d’entre nous sont arrivés à l’USP tout juste sortis de l’école sans compétences ni expérience. Après trois ans, nous sommes beaucoup plus expérimentés, beaucoup plus confiants et plus prêts que jamais à affronter le monde.

«Nous sommes tristes de partir, mais nous resterons une famille, peu importe où dans le monde nous nous retrouvons.»

Le professeur David Robie du Pacific Media Centre parle des dangers contemporains du journalisme. Image: Harrisson Selmen / Wansolwara

Le conférencier principal, le professeur David Robie, directeur du Pacific Media Center de l’AUT, a parlé des dangers mondiaux pour les journalistes et a réfléchi à son passage à l’université lorsqu’il a créé les USP Journalism Students Awards.

«C’est avec fierté que je peux revenir sur mes cinq années passées à l’USP, qui marquent le début du millénaire. Parmi les moments forts, j’ai obtenu mon doctorat en histoire / politique à l’USP – le premier éducateur en journalisme à le faire dans le Pacifique – et le lancement de ces prix de journalisme très annuels, initialement avec les prix Storyboard et Tanoa et une foule de sponsors », a-t-il déclaré.

«Quand je regarde les réalisations exceptionnelles des années qui ont suivi avec l’actuel coordinateur du journalisme, le Dr Shailendra Singh et ses collègues Eliki Drugunalevu et Geraldine Panapasa, c’est avec un certain plaisir.

«Et l’USP devrait à juste titre se réjouir de l’un des principaux programmes de journalisme à succès de la région Asie-Pacifique.

Les étudiants philippins protestent contre les meurtres de la «guerre contre la drogue» présidentielle. Image: Extrait du discours sur les prix «L’avenir du journalisme» du Dr Robie

« Wansolwara Le journal, qui a célébré deux décennies de publication en 2016, a été un énorme succès. Peu de publications des écoles de journalisme ont une telle longévité et ont remporté autant de prix internationaux.

Président MASI
Ancien journaliste de l’USP et président de l’Association des médias des îles Salomon (MASI), Charles Kadamana, était également un conférencier invité à l’événement.

Le président de MASI, Charles Kadamana (à droite), lors de la soirée de remise des prix de journalisme de l’USP. Image: Harrisson Selmen / Wansolwara

Il a déclaré que la cérémonie de remise des prix était une occasion appropriée pour le 50e anniversaire de l’USP.

«À ceux qui ont reçu des prix, je vous félicite. Vous le méritez. Pour d’autres, ne vous découragez pas, vous devriez plutôt être motivé pour faire mieux la prochaine fois », a-t-il déclaré au pavillon du Centre océanien des arts, de la culture et des études du Pacifique où se tenait l’événement.

«L’USP, au cours des 50 dernières années, a été le terreau fertile pour encourager les futurs journalistes à répondre aux besoins de la région. De nombreux diplômés ont assumé un rôle de leadership au sein du gouvernement, du secteur privé, des institutions et de l’industrie des médias.

«Mon message aux étudiants est que vous portez une grande responsabilité. Mon conseil est de faire bon usage de votre temps tout en étudiant à l’USP. Chaque année, des milliers d’étudiants de la région luttent pour obtenir des bourses d’études pour poursuivre une carrière dans le journalisme, vous devez donc vous considérer comme les plus chanceux.

Une partie de la foule aux prix de journalisme de l’USP. Image: Harrisson Selmen / Wansolwara

Organisé par le programme de journalisme de l’Université du Pacifique Sud, l’événement est le prix de journalisme le plus ancien de la région. Ce sont les seuls prix de journalisme aux Fidji pour le moment.

Le Dr Singh a déclaré que l’événement reconnaît et récompense les étudiants qui excellent dans leur cursus, qui comprend la production de nouvelles pour les médias imprimés, en ligne et audiovisuels.

Parmi les autres sponsors des prix, citons Fiji Times Limited, Fiji Television Limited, Mai TV, FijiLive, Communications Fiji Limited, Islands Business, Pacific Islands News Association ainsi que l’organisation internationale à but non lucratif Internews et Earth Journalism Network.

Le professeur David Robie du Pacific Media Centre, le rédacteur en chef du Fiji Times Fred Wesley et le coordinateur du journalisme de l’USP, le Dr Shailendra Singh, lors de la soirée de remise des prix de l’USP. Image: Wansolwara

Les récipiendaires des 14 prix étaient:

FidjiLive Prix ​​de l’étudiant de première année le plus prometteur – Fredrick Kusu (Les îles Salomon)
FidjiLive
Prix ​​du meilleur rapport en ligne – Chris Ha’arabe (Les îles Salomon)
Prix ​​du meilleur étudiant radio de Communications Fiji Limited – Rosalie Nongebatu (Les îles Salomon)
Prix ​​du meilleur étudiant de télévision de Fidji Television Limited – Sharon Nanau (Les îles Salomon)
The Fiji Times Prix ​​du meilleur reportage – Mereoni Mili et Anaseini Civavonovono
The Fiji Times Prix ​​du meilleur reportage sportif – Mitieli Baleiwai et Venina Tinaivugona
Affaires des îles Prix ​​du meilleur reportage – Laiseana Nasiga
Prix ​​Mai TV du meilleur éditeur – Grape Slatter
Prix ​​Internews / Earth Journalism Network du meilleur documentaire sur Mojo (individuel et en groupe) – Jared Koli (Iles Salomon pour le prix individuel) et lauréats du groupe 4 Kaelyn Dekarube (Nauru), Sharon Nanau, Eliza Kukutu (Les îles Salomon), Harrison Selmen (Vanuatu) et Christian Uluwai
Prix ​​d’encouragement de la Pacific Islands News Association – Dhruvkaran Nand
Wansolwara Prix ​​de l’élève le plus amélioré – Virashna singh
The Fiji Times Prix ​​Storyboard du meilleur reportage régional – Rosalie Nongebatu et Semi Malaki (Tuvalu)
Fidji Sun. Prix ​​Tanoa pour les étudiants en journalisme les plus remarquables – Koroi Tadulala et Elizabeth Osifelo

La promotion de journalisme de l’Université du Pacifique Sud en 2018. Image: Harrisson Selmen / Wansolwara
Version imprimable, PDF et e-mail