Article de liste Wikipedia

Les suffixes anglais -phobie, -phobique, -phobe (du grec φόβος phobos, «peur») se produisent dans l’usage technique en psychiatrie pour construire des mots qui décrivent la peur irrationnelle, anormale, injustifiée, persistante ou invalidante comme un trouble mental (par exemple l’agoraphobie), en chimie pour décrire les aversions chimiques (par exemple hydrophobe), en biologie pour décrire des organismes qui n’aiment pas certaines conditions (par exemple, acidophobie) et en médecine pour décrire une hypersensibilité à un stimulus, généralement sensoriel (par exemple, photophobie). Dans l’usage courant, ils forment également des mots qui décrivent l’aversion ou la haine d’une chose ou d’un sujet particulier (par exemple l’homophobie). Le suffixe est antonymique à -phil-.

Pour plus d’informations sur le côté psychiatrique, y compris la manière dont la psychiatrie regroupe les phobies telles que l’agoraphobie, la phobie sociale ou la phobie simple, voir phobie. Les listes suivantes contiennent des mots se terminant par -phobie, et incluez les peurs qui ont acquis des noms. Dans certains cas, la dénomination des phobies est devenue un jeu de mots, un exemple notable étant un article humoristique de 1998 publié par BBC News.[1] Dans certains cas, un mot se terminant par -phobie peut avoir un antonyme avec le suffixe -phil-, par exemple Germanophobe / Germanophile.

De nombreux -phobie des listes circulent sur Internet, avec des mots collectés à partir de sources aveugles, se copiant souvent les uns les autres. En outre, il existe un certain nombre de sites Web psychiatriques qui, à première vue, couvrent un grand nombre de phobies, mais utilisent en fait un texte standard pour s’adapter à toute phobie et le réutilisent pour toutes les phobies inhabituelles en changeant simplement le nom. Parfois, cela conduit à des résultats bizarres, tels que des suggestions pour guérir la «phobie des prostituées».[2] Cette pratique est connue sous le nom de spamming de contenu et est utilisée pour attirer les moteurs de recherche.

Un article publié en 1897 dans Journal américain de psychologie a noté «la tendance absurde à donner des noms grecs aux objets redoutés (ce qui, comme le dit Arndt, nous donnerait des termes tels que klopsophobie – peur des voleurs, triakaidekaphobie – peur du nombre 13 ….)».[3]

Conditions psychologiques

Les spécialistes peuvent préférer éviter le suffixe -phobie et utiliser des termes plus descriptifs tels que troubles de la personnalité, troubles anxieux et trouble de la personnalité évitante. Les termes doivent avoir strictement un préfixe grec bien que beaucoup soient irrégulièrement formés avec des préfixes latins ou même anglais. Beaucoup utilisent des préfixes inexacts ou imprécis, comme l’aérophobie (peur de l’air) par peur de voler.

UNE

B

C

E

F

g

H

je

K

L

M

N

Phobie État
Nécrophobie peur de la mort ou des morts
Néophobie, caïnophobie, caïnotophobie, centophobie, kainolophobie, kaïnophobie, métathésiophobie, prosophobie peur de la nouveauté, de la nouveauté, du changement ou du progrès
Noctiphobie peur de la nuit
Nomophobie peur de ne plus être en contact avec le téléphone portable
Nosocoméphobie peur des hôpitaux
La nosophobie peur de contracter une maladie
Nostophobie, écophobie peur de rentrer à la maison
Numérophobie peur des chiffres
Nyctophobie, achluophobie, lygophobie, scotophobie peur des ténèbres

LE

P

R

S

T

V

W

X

Préjugés culturels et discrimination

Préjugés ethniques et discrimination

Le suffixe -phobie est utilisé pour inventer des termes qui dénotent un sentiment anti-ethnique ou anti-démographique particulier, comme l’américanophobie, l’europhobie, la francophobie, l’hispanophobie et l’indophobie. Souvent, un synonyme avec le préfixe «anti-» existe déjà (par exemple polonophobie vs anti-polonisme). Les sentiments antireligieux sont exprimés en termes tels que la christianophobie et l’islamophobie.

Les conditions médicales

Phobie État
Osmophobie hypersensibilité aux odeurs provoquant une aversion pour les odeurs
Phonophobie hypersensibilité au son provoquant une aversion pour les sons
Photophobie hypersensibilité à la lumière provoquant une aversion à la lumière

Phénomènes culturels

-phobie en sciences naturelles

Dans les sciences naturelles, les mots avec le suffixe -phobie / -phobe décrivent généralement une prédisposition à l’évitement et / ou à l’exclusion. Pour les antonymes, voir ici

Voir également

Les références

  1. ^ The A – Z of Fear, article non signé de BBC News du 30 octobre 1998 dans la section «Divertissement»
  2. ^ «Les spammeurs de contenu vous aident à surmonter la phobie des prostituées». Webpronews.com. 25 août 2005. Récupéré 26 août 2013.
  3. ^ Hall, G. Stanley (1897). «Une étude des peurs». Journal américain de psychologie. Presse de l’Université de l’Illinois. 8 (2): 157. doi: 10.2307 / 1410940. JSTOR 1410940.
  4. ^ une b Robert Jean Campbell (2009). Dictionnaire psychiatrique de Campbell. Presse d’université d’Oxford. pp. 375–. ISBN 978-0-19-534159-1.
  5. ^ Gould, le Dr George Milbry (1910). Le dictionnaire médical du praticien (2e éd.). Philadelphie: Son & Co. P. Blackiston p. 100.
  6. ^ David Sue; Derald Wing Sue; Diane M. Sue; Stanley Sue (15 février 2013). Éléments essentiels pour comprendre un comportement anormal. Apprentissage Cengage. pp. 126–. ISBN 978-1-285-62475-4.
  7. ^ William Pitchot (11 septembre 2014). «Traitement efficace de l’isoptrophobie avec la duloxétine: un rapport de cas». Troubles du système nerveux central Prim Care Companion. 16 (5). doi: 10.4088 / PCC.14l01636. PMC 4321006. PMID 25667801.
  8. ^ Bullough, Vern L .; Bullough, Bonnie (2014). Sexualité humaine: une encyclopédie. Routledge. p. 449. ISBN 9781135825096.
  9. ^ K. Winkler (1957). «L’infestation délirante de vermine [Helminthophobia]». Genre de peau Z. 22 (2): 47-52. PMID 13409951.
  10. ^ YG Papakostas; MD Daras; IA Liappas; M. Markianos (2005). «Folie du cheval (hippomanie) et hippophobie» (PDF). Psychiatrie Hist. 16 pt 4 (64): 467–471. doi: 10.1177 / 0957154X05051459. PMID 16482685. S2CID 2721386.
  11. ^ Dunglison, Robert; Dunglison, Richard James (1895). Richard James Dunglison (éd.). Un dictionnaire des sciences médicales: contenant une explication complète des différents sujets et termes d’anatomie, de physiologie, … (21 éd.). Lea Brothers & Co.
  12. ^ Russell, Julia; Lintern, Fiona; Gauntlett, Lizzie (1er septembre 2016). Cours de psychologie Cambridge International AS et A Level. La presse de l’Universite de Cambridge. p. 144. ISBN 9781316605691. Récupéré 2 mars 2017.
  13. ^ Roane, Henry S .; Ringdahl, Joel E .; Falcomata, Terry S., éd. (2015). Applications cliniques et organisationnelles de l’analyse comportementale appliquée. Presse académique. p. 461. ISBN 978-0-12-420249-8.
  14. ^ Linder, Courtney (29 novembre 2019). «Les 25 épaves les plus cool du monde». Mécanique populaire. Récupéré 7 juillet 2020.
  15. ^ Définition «teratophobie» | Collins English Dictionary «. www.collinsdictionary.com. Récupéré 12 février 2021.
  16. ^ «Teratophobia (Concept Id: C0522188) – MedGen – NCBI». www.ncbi.nlm.nih.gov. Récupéré 12 février 2021.
  17. ^ Schmid, Markus; Wolf, Robert C; Freudenmann, Roland W; Schönfeldt-Lecuona, Carlos (18 novembre 2009). «Tomophobie, la peur phobique causée par une procédure médicale invasive – un trouble anxieux émergent: un rapport de cas». Journal des rapports de cas médicaux. 3: 131. doi: 10.1186 / 1752-1947-3-131. ISSN 1752-1947. PMC 2803803. PMID 20062769.
  18. ^ Basavaraj, KH; Navya, M. A; Rashmi, R. (2010). «Pertinence de la psychiatrie en dermatologie: concepts actuels». Journal indien de psychiatrie. 52 (3): 270-275. doi: 10.4103 / 0019-5545.70992. ISSN 0019-5545. PMC 2990831. PMID 21180416.
  19. ^ Thomas, Gregory (15 octobre 2012). «Les trous vous rendent-ils mal à l’aise ou même craintif». Le Daily Herald. Arlington, IL. Récupéré 26 août 2013.
  20. ^ Jackson, Holbrook (1932). La peur des livres. Université de l’Illinois. ISBN 978-0-252-07040-2.
  21. ^ Fischler, C. «De la lipophilie à la lipophobie. Changer les attitudes et les comportements envers la graisse: une approche socio-historique», dans: Déterminants de la préférence, de la sélection et de la consommation des graisses alimentaires / édité par DJ Mela. Londres: New York: Elsevier Applied Science, c1992. p. 103-115.
  22. ^ Askegaard, S. Ostberg, J. «L’expérience des consommateurs de la lipophobie: une étude suédoise», Progrès de la recherche sur la consommation, 2003, vol. 30, p. 161
  23. ^ Askegaard, Søren, Holt, Douglas B. Jensen, Anne F. «Lipophobie: un concept transatlantique?» Progrès de la recherche sur la consommation, 1999, vol. 26, numéro 1 p. 331-336.

Lectures complémentaires

  • Aldrich, C. (2 décembre 2002). Le dictionnaire Aldrich des phobies et autres familles de mots. Éditions Trafford. 224-236. ISBN 1-55369-886-X.

Liens externes