semis chou production

Bien choisir sa homebox pour sa culture HomeBox ou Chambre de culture, qu’est-ce que c’est ? Une tente de culture est dédiée à la culture d’intérieur. Son appellation diffère selon les individus et les endroits, on les appeler chambre de culture, tente de culture, growtent, homebox, blackbox, box.. HomeBox était tout d’abord une marque, la première à avoir commercialisé les chambres de culture, cependant c’est ensuite devenu un terme du langage de la culture indoor. Il en existe de différents types, mais la chambre de culture en toile reste l’alternative choisie pendant la majorité des cultivateurs d’intérieur. A monter soi-même, ces chambres de culture sont extrêmement pratiques. Conçues en toile, elles sont complètement hermétiques à la lumière extérieure. L’intérieur de la tente est tapissé de matière réfléchissante, généralement le mylar est utilisé, cependant cela peut aussi être de l’aluminium et pourquoi pas de la bâche blanche hautement réfléchissante type Orca. Les tentes proposées sur Culture Indoor sont conçues dans des matériaux permettant une étanchéité et un se permettre de réfléchissant idéal pour vos plantes, car comme pour réflecteurs, leur revêtement intérieur est important. Il n’est difficile de reproduire or sein de votre chambre de culture des conditions climatiques parents de l’extérieur. Cependant, l’acquisition d’une “homebox” de qualité fera en sorte une gestion plus facile de l’air, l’humidité, la température et la lumière. Il est préférable de commencer votre carrière d’hydroculteur parmi l’achat d’une chambre à qui la surface et la hauteur détermineront le taux le montant le pourcentage de lampes, intensité mais aussi la taille du système à utiliser. A savoir La hauteur minimum requise est de 1m40 (selon la variété cultivée), sachant que les plantes sont surélevées à grossièrement 30 cm du sol en bacs et qu’une distance de 30 cm est nécessaire entre le plafond et les lampes.

culture hydroponique conseil

Quelles sont ses origines? Les origines de la culture hydroponique remontent à 382 av. J.-C. Cette technique de culture a été utilisée pour la première fois pendant le peuple aztèque. La technique en question a été employée avec succès à l’aide d’un chinampa et est arrivée occuper l’extension masse du lac Texcoco. Les Romains ont également utilisé ce technique, en particulier l’empereur Tibère qui est introduit la culture hydroponique du zuchette dès premier siècle JC. Par conséquent, depuis premières culture humaines, la culture hydroponique est utilisée, et cela n’a cessé d’évoluer. Les premières inusitée écrites à qui disposons sont datées de 1600, date à laquelle le Belge Jan crible Helmont est commencé à documenter ses expériences sur la manière desquelles plantes obtiennent des nutriments dans l’eau. Déjà en or dix-septième siècle la première étude publique sur la culture des terrestres dépourvu utiliser le sol est apparue, le fameux Sylva sylvarum de Francis Bacon.