semis qui jaunissent conseil

Bien choisir sa homebox pour sa culture HomeBox ou Chambre de culture, qu’est-ce que c’est ? Une tente de culture est dédiée à la culture d’intérieur. Son désignation diffère selon les individus et les endroits, on peut les appeler chambre de culture, tente de culture, growtent, homebox, blackbox, box.. HomeBox était tout d’abord une marque, la première à avoir commercialisé les chambres de culture, par contre c’est ensuite devenu un terme du langage de la culture indoor. Il en existe de différents types, cependant la chambre de culture en toile reste l’alternative choisie par la majorité des cultivateurs d’intérieur. A élever soi-même, ces chambres de culture sont extrêmement pratiques. Conçues en toile, elles sont complètement hermétiques à la lumière extérieure. L’intérieur de la tente est tapissé de matière réfléchissante, généralement le mylar est utilisé, cependant cela aussi être de l’aluminium ou de la bâche blanche hautement réfléchissante type Orca. Les tentes proposées sur Culture Indoor sont conçues dans des matériaux permettant une étanchéité et un pouvoir réfléchissant idéal pour vos plantes, car tel que pour les réflecteurs, revêtement intérieur est important. Il n’est difficile de reproduire en or sein de votre chambre de culture des climatiques parents de l’extérieur. Cependant, l’acquisition d’une “homebox” de qualité fera en sorte une maîtrise plus facile de l’air, l’humidité, la température et la lumière. Il est préférable de commencer votre carrière d’hydroculteur parmi l’achat d’une chambre desquels la surface et la hauteur détermineront le nombre de lampes, leur intensité et la taille du système à utiliser. A savoir La hauteur minimum requise est de 1m40 (selon la variété cultivée), remerciant que les sont surélevées à approximativement 30 cm du sol parmi les bacs et qu’une distance de 30 cm est nécessaire entre le plafond et lampes.

culture hydroponique avis

Cultiver sans terre infopaper-aqua_text_1.jpgUne méthode sans terre pour cultiver les plantes, in extenso les éléments nutritifs étant apportés parmi l’eau. Il faut néanmoins produire la différence entre “vrais” systèmes hydroponiques où la culture est réalisée sans substrat (NFT, aéroponique) et systèmes hydroponiques où l’on fait usage de substrats (laine de roche, perlite, coco, yeux d’argile, tourbe). La solution nutritive qui doit être utilisée dépend du genre de système. En premier lieu, il sera nécessaire de faire une subdivision entre systèmes ouverts et les systèmes fermés. En ce qui concerne les systèmes de culture ouverts (run-to-waste), la solution fraîche est continuellement ajoutée or substrat; la solution disparaît du substrat par l’intermédiaire du drainage. Par contre, la solution n’est pas éliminée dans l’intermédiaire du prophylaxie dans systèmes fermés et pourquoi pas à re-circulation; l’eau de antisepsie est recueillie et administrée de nouveau à la plante. Ce est particulièrement pratique si la culture est faite sans substrat et pourquoi pas sur un substrat qui ne peut retenir que soupçon d’eau (billes d’argile, perlite). Dans le cas des systèmes de culture hydroponiques, il sera très important que la solution contienne parfaits les éléments indispensables à la croissance de la plante et ce, dans narration adéquates. Les expertise adéquates, dépendent du genre de système de culture utilisé. Le choix d’un système adéquat, dépend de l’expérience du cultivateur ses préférences.