huile essentielle : guide

 

Découvrez les trésors que renferment à nous forêts. Des feuillu et arbrisseaux emblématiques qui peuplent sont extraites des huiles de haute qualité, reconnues pour propriétés thérapeutiques. Leurs odeurs évoquent une balade en nature, les grands espaces, un immédiatement de détente. Distillées chez à nous producteurs locaux, ces huiles essentielles sont une grande richesse et une fierté, que nous souhaitons partager avec vous. L’huile essentielle de Sapin Baumier : Le roi des forêts ! Originaire d’Amérique du Nord, le Sapin Baumier, Abies balsamea, se retrouve essentiellement a l’intérieur du septentrion du Québec. Les Amérindiens l’utilisaient précédemment dans leur pharmacopée et le considéraient comme vigoureux et vigoureux des conifères. Son arôme évoque les déplacement or grand air. L’huile essentielle de Sapin Baumier est utilisée en aromathérapie pour aider à soulager articulaires et musculaires associées aux entorses, aux foulures et à la arthrite rhumatoïde. L’huile essentielle d’Épinette Noire : L’Épinette Noire, Picea mariana, aussi appelée Épicéa Noir mais également Sapinette Noire, est une espèce de conifère commun en or du nord-est des États-Unis et surtout or Canada. Arbre emblématique de à nous forêts québécoises, son essence est fortement renommé pour son action anti-fatigue. Son arôme fraiche et résineuse redonne tonus et énergie. L’huile essentielle d’Épinette Noire est utilisée en aromathérapie comme tonique nerveux, et pour aider à soulager la douleur articulaire et musculaire associé aux entorses, foulures et à la polyarthrite rhumatoïde. L’huile essentielle de Pruche : La Pruche du Canada et pourquoi pas Pruche de l’Est, Tsuga canadensis, est une des deux du genre Tsuga indigène de l’Est de l’Amérique du Nord. Au Québec, la pruche du Canada pousse souvent dans érablières et les forêts mixtes. L’odeur de l’huile essentielle de Pruche est apaisante et balsamique. C’est une huile réconfortante et qui facilite le lâcher-prise. L’huile essentielle de Pruche est utilisée en aromathérapie tel que tonique nerveux et pour aider à soulager la douleur articulaire et musculaire associée aux entorses, foulures et à la arthrite rhumatoïde. L’huile essentielle de Pin Blanc : Le Pin Blanc, Pinus strobus, est un grand arbre que l’on retrouve de l’Est de l’Amérique du Nord, l’Ontario, le Québec, les Maritimes jusqu’à Terre-Neuve. Arbre pas mal résistant, sa longévité peut jusqu’à 400 ans. L’huile essentielle de Pin Blanc est utilisée en diffusion pour son parfum résineux et frais, pour assainir l’air ambiant et le purifier. L’huile essentielle de Thuya Occidental : Communément dénommé Cèdre, le Thuya Occidental, Thuja occidentalis, est un arbre originaire d’Amérique du Nord-Est. C’est un arbre essentiellement ornemental, celui-là même que l’on utilise pour les haies et clôtures des propriétés. L’huile essentielle de Thuya communautaire est utilisée pour ses propriétés réparatrices, cicatrisantes. En application locale sur la peau, elle aide à lutter contre les verrues et atténuer cicatrices. Elle est aussi stimulante et revigorante quant au cuir chevelu. L’huile essentielle de Mélèze Laricin : Le Mélèze Laricin, Larix laricina, est un conifère d’Amérique du Nord, datage sur l’ensemble du territoire canadien, principalement dans le septentrion du Québec. Il est l’unique conifère à perdre ses aiguilles à l’automne. Il partage son habitat avec l’Épinette Noire et le Thuya Occidental. Son bois est utilisé tel que bois d’œuvre et d’ingénierie, résistant à la pourriture et à l’eau. L’huile essentielle de Mélèze Laricin a un parfum frais de conifère. Elle aide à étriller l’air ambiant et le parfume délicatement. L’huile essentielle de Lédon du Groenland : Espèce indigène, le Lédon du Groenland, Ledum groenlandicum, est là sur une grande partie de l’Amérique du Nord, du Groenland à l’Alaska. Aussi apostrophé « Thé du Labrador », son nom « Lédon du Groenland » provient du fait que c’est tout dans ces régions qu’on l’aurait découvert. L’huile essentielle de Lédon du Groenland améliore l’apparence des lésions cutanées. Apaisante, elle apaise peaux hypersensibles et réactions d’allergies. Détoxifiante, aide l’épiderme à lutter opposé la corruption et a un effet antioxydant qui aide à combattre le vieillissement cutané.

aromathérapie indications  symptôme

 

Quel pourcentage d’huile essentielle utiliser dans mon huile de massage? La concentration d’huile essentielle dans une huile de brouille varie en fonction du type de frottement l’effet que l’on souhaite effectuer. Pour une huile de massage qui s’applique sur l’ensemble du corps 1 à 5% d’huile essentielle existera suffisant. Le dosage de 5 à 10% d’huile essentielle est à réserver pour un frottement prompt et local, comme en exemple dans le cas d’une affectation respiratoire (massage dos et poitrine) ou altération (massage du ventre et or successivement des reins), un massage circulatoire (massage des patte et/ou des jambes), un brouille « anti-cellulite » (massage des cuisses, massage des fesses, massage du ventre, brouille des bras). Dosages : action dermo-cosmétique : 1% action relaxante, bien-être : 5 % action circulatoire, sanguine et lymphatique : 7% action musculaire et articulaire : 10%

huile essentielle – utilisation

 

L’huile essentielle de myyrhe est plus d’un tour dans son flacon ! C’est un puissant antidouleur mais elle est également antivirale et est une action calmante sur le système endocrinien, notamment à rez de la thyroïde. Comment l’utiliser ? Verser a l’intérieur du creux de la main presque 3 ml de macérât huileux d’arnica. Ajouter 3 gouttes d’huile essentielle (HE) de myrrhe et 1 goutte d’HE d’eucalyptus citronné. Bien mélanger. Appliquer sur la partie douloureuse, 3 selon jour, pendant 15 jours. ELLE PEUT SOULAGER UNE LÉGÈRE HYPERTHYROÏDIE Comment l’utiliser ? Verser a l’intérieur du creux de la paluche de l’huile végétale de noyaux d’abricot. Ajouter 2 gouttes d’HE de myrrhe. Mélanger. Appliquer sur la base du cou, en massant, matin et soir, pendant 21 jours. Arrêter une semaine alors recommencer 21 jours. ELLE TRAITE LES CICATRICES DOULOUREUSES Ce mélange cicatrisant être utilisé après une opération chirurgicale. Comment l’utiliser ? Verser a l’intérieur du creux de la main de l’huile végétale de rose musquée ou d’argan. Ajouter 1 goutte d’HE d’hélichryse italienne, 1 goutte d’HE de lavande officinale et 1 goutte d’HE de myrrhe. Mélanger. Appliquer sur la cicatrice en massant, 2 et pourquoi pas 3 fois selon jour, pendant 15 jours. ELLE APAISE LA GINGIVITE Ce bain de bouche maîtrisant aide à soulager l’inflammation des gencives. Comment l’utiliser ? Mettre dans un verre une grosse noix de gel d’aloe vera. Ajouter 1 goutte d’HE de myrrhe et 1 goutte d’HE de giroflier. Mélanger, ajouter de l’hydrolat de thym et bien mélanger de nouveau. Faire des bains de bouche, 2 et pourquoi pas 3 par jour pendant 4 ou 5 jours. ELLE CALME LES MIGRAINES Comment l’utiliser ? Verser dans le creux de la main quelque peu d’huile végétale de noyaux d’abricots. Ajouter 2 gouttes d’HE de myrrhe et 1 goutte d’HE de menthe poivrée. Mélanger. Appliquer sur les tempes, en massant de manière circulaire, a l’intérieur du effet des aiguilles d’une montre. Renouveler l’application toutes les 3 prière pendant 12 heures.