Les Émirats arabes unis ont suspendu temporairement la délivrance de visas de visite dans une douzaine de pays, dont le Pakistan, jusqu’à nouvel ordre, a confirmé mercredi le porte-parole du ministère des Affaires étrangères Zahid Hafeez Chaudhri.

La décision des autorités des EAU « serait liée à la deuxième vague de Covid-19 », a déclaré Chaudhri dans un communiqué.

« Nous recherchons une confirmation officielle des autorités émiriennes concernées à cet égard », a-t-il déclaré.

Dans un communiqué, Chaudhri a précisé que la suspension ne s’appliquera pas aux visas qui ont déjà été délivrés.

Le développement a été confirmé par le porte-parole de Pakistan International Airlines (PIA), Abdullah Hafeez, qui a déclaré que des instructions écrites n’avaient pas encore été transmises à la compagnie aérienne. Il a déclaré que les personnes détenant des visas iqama, de transit et de travail étaient toujours autorisées à entrer aux EAU.

Il n’était pas immédiatement clair combien de catégories de visas seraient affectées par la suspension. Les EAU ont différentes catégories de visas, y compris les affaires, les touristes, les transports en commun, les étudiants, etc.

En juin, alors que les cas au Pakistan étaient à la hausse, la compagnie aérienne émirienne Emirates avait annoncé la suspension temporaire des services passagers du Pakistan jusqu’au 3 juillet. La décision est intervenue après qu’une trentaine de Pakistanais arrivés à Hong Kong à bord d’un vol Emirates aient été testés positifs pour le virus. La compagnie aérienne a repris ses vols en juillet.

En août, l’aviation koweïtienne a interdit les vols commerciaux vers 31 pays, dont le Pakistan, considérés comme « à haut risque » en raison de la propagation du coronavirus

Le nombre d’infections augmente au Pakistan depuis la fin du mois dernier et les autorités ont déclaré que le pays assistait à la deuxième vague de Covid-19.

Au cours des six derniers jours, le Pakistan a enregistré plus de 2000 cas quotidiens du nouveau coronavirus et les responsables ont averti que le taux de positivité de la maladie avait augmenté, en particulier dans les grandes villes comme Karachi, Lahore, Islamabad, Faisalabad, Hyderabad etc.

Lundi, le Premier ministre Imran Khan avait exhorté le peuple à «agir en tant que nation» afin de freiner la propagation du nouveau coronavirus.

Le Premier ministre a annoncé de nouvelles restrictions sur les événements publics, y compris la suspension des rassemblements politiques de son parti, et a souligné la mise en œuvre du port de masque et de la distanciation sociale pour contrôler la propagation du virus.

« C’est le moment de prendre des précautions. Si nous le faisons, nous pouvons ralentir le virus. Tout comme auparavant, nous avons été sauvés grâce aux précautions suivantes, ce moment est venu de nouveau », a-t-il déclaré, notant que les cas de Covid-19 au Pakistan avaient augmenté de quatre fois au cours des deux dernières semaines.