« C’est une méthode efficace de prestation de soins de santé et continuera de croître au cours des prochaines années », a déclaré un responsable géorgien

COMMUNIQUÉ DE PRESSE
COLLÈGE GÉORGIEN
*************************
Les étudiants en sciences infirmières de Georgian sont prêts à obtenir leur diplôme dotés d’un ensemble de compétences uniques et précieuses acquises grâce à une expérience clinique spéciale utilisant la télésanté avec des adultes bénévoles âgés dans la région de Simcoe Nord Muskoka.

Lorsque les stages cliniques en personne n’étaient pas possibles en raison du COVID-19 l’été dernier, Georgian voulait offrir aux étudiants une forme d’expérience significative. Grâce à un partenariat avec le directeur des bénévoles de l’Hôpital général de la baie Georgienne (GBGH) à Midland, GBGH a pu jumeler les 21 étudiants du baccalauréat ès sciences en sciences infirmières avec un bénévole plus âgé de leur communauté.

Lisette Verzijlenberg était l’une des étudiantes qui ont effectué des heures cliniques dans le cadre du projet pilote. «Ce fut une expérience formidable et la solution parfaite pour nous permettre d’acquérir des compétences essentielles dans un autre format pendant la pandémie», a déclaré Verzijlenberg.

«Nous avons rapidement appris à écouter, améliorer la communication et articuler nos questions de manière succincte, ce qui est si important lorsque l’examen et les discussions en personne ne sont pas possibles», a déclaré Verzijlenberg.

Elle a noté que les bénévoles étaient très patients et disposés à aider les étudiants à naviguer dans le processus d’apprentissage. «Cela a eu un impact considérable sur le renforcement de la confiance en transformant les connaissances des manuels en compréhension pratique.»

Ce projet pilote a été un tel succès qu’il est élargi cet hiver. Georgian s’est associé à l’équipe du programme des services gériatriques spécialisés de Simcoe Nord Muskoka (NSM SGS) ainsi qu’à l’HGBG pour mettre en relation 120 étudiants en sciences infirmières avec des adultes plus âgés. Le programme vise à promouvoir l’engagement social des personnes âgées vivant dans la communauté.

Les étudiantes en sciences infirmières auront des interactions individuelles avec les personnes âgées par téléphone ou par le biais de plateformes Web sécurisées au cours des prochains mois afin de réduire l’isolement social. Les interactions mèneront à la création d’un «plan de connexions» qui aidera les personnes âgées à rester en contact et à promouvoir leur bien-être social, mental et physique pendant les restrictions liées à la pandémie.

«Le partenariat avec les services gériatriques spécialisés de Simcoe Nord Muskoka et les bénévoles de l’HGBG a fourni à nos étudiants une expérience d’apprentissage incroyable pendant cette pandémie», a déclaré Darci Wright, faculté, programme de collaboration BScN.

«C’est une solution gagnant-gagnant pour les organisations, les personnes âgées et nos étudiants qui bénéficient de la forme de télésanté d’enseignement infirmier. C’est une méthode efficace de prestation de soins de santé et continuera de croître au cours des prochaines années », a déclaré Wright.

«Nous avons offert à nos étudiants une expérience unique que la plupart d’entre eux n’obtiendront pas au cours de leurs études de premier cycle et nous espérons que ce sera une compétence essentielle pour l’avenir de notre programme de sciences infirmières – en particulier lorsque nous lançons notre nouveau programme spécialisé de quatre ans. Baccalauréat en sciences infirmières (BScN) à l’automne 2022. En plus d’acquérir une expérience de vie critique pendant cette pandémie et de développer leurs compétences en soins infirmiers, ils comprendront également mieux ce que l’isolement social signifie pour les personnes âgées et découvriront les ressources disponibles au sein de notre communauté. pour réduire cet isolement. »

Le programme a été bien soutenu par les partenaires de la région qui étaient enthousiastes à l’idée de mettre les personnes âgées en contact avec les ressources disponibles. Grâce aux relations existantes, le programme NSM SGS a travaillé avec de nombreux partenaires régionaux, notamment l’équipe de santé familiale de Couchiching, l’équipe de santé familiale de la baie Georgienne, l’équipe de santé familiale du comté de Cottage, l’équipe de santé familiale Algonquin et la Société Alzheimer de Muskoka pour identifier les personnes âgées et les soignants qui bénéficieraient de leur participation.

«L’isolement social a été un problème important pour tant de personnes âgées et de soignants», a déclaré Sandra EassonBruno, directrice du programme NSM SGS. «Les restrictions du COVID-19, bien que destinées à assurer la sécurité de nos personnes âgées, entraînent de nombreux autres problèmes comme la solitude, l’anxiété et la dépression. Les fermetures prolongées associées au froid hivernal font qu’il est difficile pour de nombreuses personnes âgées de rester actives et engagées dans leur communauté. Mon équipe et nos partenaires sont ravis de travailler avec Georgian sur cette belle initiative! »

*************************